A propos des semoirs Claydon

La famille Claydon exploite les lourdes terres argileuses du Suffolk depuis le début des années 1900. Jeffrey et Frank Claydon sont la troisième génération d’exploitants sur cette terre, aujourd’hui sous le nom du partenariat familial E.T. Claydon and Sons. Les deux frères exploitent ces terres depuis 1970.

C'est ce qui fait que les produits Claydon sont uniques. Ils sont développés sur une véritable exploitation par des agriculteurs pour des agriculteurs et ils ont véritablement fait leurs preuves dans des conditions réelles d'exploitation, dans un environnement agricole réel, avant d'être commercialisés.

L' Hybrid Drill est le tout dernier semoir de semis direct en bande offert par Claydon. C'est un semoir incroyablement polyvalent, capable de semer directement sur ​​le chaume, mais aussi dans les sols cultivés .

Le premier produit Claydon a été le “Claydon Yield-o-Meter” inventé par M. Jeffrey Claydon en 1980, qui a ensuite créé la société Claydon Yield-o-Meter Limited.

L’idée de Jeff était de créer un dispositif de contrôle de rendements qui pourrait être installé sur n’importe quelle moissonneuse-batteuse et donner des mesures précises sur le nombre de tonnes récoltées par la moissonneuse, par opposition à l’utilisation de la méthode traditionnelle d’un pont-bascule. Il s’agissait du premier dispositif de contrôle de rendements pouvant être installé sur une moissonneuse-batteuse.

La méthode simple mais fiable utilisée par le Yield-o-Meter était extrêmement précise (avec une précision de 0,2%) et, en raison des progrès de l’électronique informatisée à cette époque, Jeff a réaliser un affichage en cabine de la moissonneuse. Permettant au conducteur d’afficher les mesures en tonnes par heure, tonnes par hectare, données de la parcelle, etc., par simple pression sur une touche.

Nous n‘écoutons pas seulement l’utilisateur final , nous sommes l'utilisateur final !

Cela permettait aux céréaliers d’obtenir des données simples qu’ils devaient estimer grossièrement dans le passé. Cela leur permettait également de déterminer les cultures et variétés à haut rendement beaucoup plus facilement. Le dispositif donnait également à l’agriculteur une mesure précise de la quantité de céréales récoltées pendant une minute, une heure, un jour ou un mois donné ou durant une année précise. Le Yield-o-Meter a été installé sur de nombreuses moissonneuses-batteuses (essentiellement Claas) dans tout le Royaume-Uni et l’Europe. En 1995, le Yield-o-meter de Claydon s’est vu décerner une médaille d’argent par la Royal Agricultural Society of England (RASE).

En 1995, Claydon Yield-o-Meter Limited a introduit le Claydon Furrow Cracker sur le marché britannique. Cet outil a été installé sur des centaines de charrues dans l’ensemble du Royaume-Uni. Il fend les mottes fraîchement retournées jusqu’à 15 cm de profondeur dans des rangées de 5 cm, ce qui permet à la motte de se décomposer naturellement sous l’effet des intempéries.

La méthode simple utilisée par le Furrow Cracker s’est avérée extrêmement efficace et a permis à de nombreux agriculteurs de gagner énormément de temps et de réaliser des économies considérables qui sinon auraient été consacrées à travaillé le labour, qui en attendant, auraient séché comme du béton sans l’utilisation de cet outil.